Le café et le Nicaragua

 

Il est bien connu que le caféier aime un sol riche, en pente, le soleil et l’eau.  Plusieurs des régions au Nicaragua offrent des conditions idéales à sa culture.

 

Le Nicaragua est un producteur de café depuis le milieu du XIX° siècle et, depuis quelques années, le café occupe une place importante dans l’agriculture du pays.  Le Nicaragua est maintenant un producteur mondial et occupe la quinzième place parmi les pays producteurs, le café étant devenu un produit d’exportation important pour l’économie du Nicaragua.

 

On le sait, le Nicaragua est un pays recherchant le communautarisme.  Ces dernières années, plusieurs coopératives ont vu le jour et ont permis des regroupements de producteurs artisanaux de cafés.  Tout en restant un pays de petits producteurs de cafés, partageant leurs terres et pratiquant en parallèle de l’agriculture de subsistance pour subvenir à leurs besoins, ces regroupements ont contribué à mettre en place de meilleures méthodes de productions et ont amené des producteurs qui étaient axés auparavant sur le volume vers une production de cafés de grande qualité.

 

Les  cafés au Nicaragua sont cultivés entre 1 000 et 1 500 mètres d’altitude et la récolte est faite à la main pendant les mois d’octobre à mars.  Les hautes montagnes du pays, les terres volcaniques et les conditions météorologiques parfaites permettent un café de haute qualité avec une saveur gourmande ou encore fruitées et une légère acidité (fruits rouges).

 

Ces dernières années, une route touristique du café a été créée au Nicaragua et couvre cinq départements de la CORDILLERA ISABELIA (Estelí, Jinotega, Madriz, Matagalpa, et Nueva Segovia).  Tout au long de ces parcours, il est possible de découvrir l'histoire du café dans la région et de découvrir plusieurs plantations de café.  Des visites avec un guide permettent de retracer les producteurs, de comprendre les étapes de la production du café, depuis la cueillette, le séchage, le tri, la torréfaction, l'emballage et jusqu’à sa dégustation.

 

Tout au long de cette route touristique du café et à proximité des producteurs, une diversité gastronomique, écologique, culturelle et touristique s’est ajoutée et les voyageurs ont la possibilité d'être hébergés dans des hôtels de qualité, dans des gîtes typiques ou encore parmi des familles nicaraguayennes.

 

À vous de tester les cafés offerts par ce pays prometteur et d’en adopter quelques-uns !

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0