Région de Chontales

Ville de Chontales
Ville de Chontales

«La ciudad donde los rios son de leche y las piedras de cuajadas» (que l’on pourrait traduire en français par «La ville où les rivières sont de lait et les pierres des fromages»).

 

À environ 150 km de Managua (2 heures de route), bordé à l’Est par le Lac Cocibolca (Lac Nicaragua), on retrouve la région de Chontales.  Constituée de vastes plaines et de plateaux, entrecoupés de fortes élévations, telles que la Cordillera de Amerrisque et la Cordillera Chontaleña, on retrouve dans la région de Chontales une végétation épaisse, des cascades, des paysages spectaculaires mais aussi des fermes laitières produisant plusieurs types de fromages savoureux et d'autres produits dérivés du lait.  La superficie de la région est près de 6 500 km².

 

Bien qu’il s’agisse d’une région touristique encore peu connue, celle-ci possède de nombreuses attractions naturelles, archéologiques, historiques, de beaux paysages et de belles fermes agro-productives.  L'offre de services touristiques commence à se développer et l'infrastructure des hôtels et restaurants convient à l'accueil des visiteurs.

 

C’est une destination de grand intérêt grâce à sa vue magnifique sur les montagnes de l’Amerrisque et aux visites du musée archéologique Gregorio Aguilar et ses curieuses sculptures précolombiennes (certaines font 4 mètres de hauteur) et du zoo Thomas Belt avec ses animaux de la faune tropicale nationale et ses quelques espèces exotiques provenant d’autres endroits du monde.

 

La région de Chontales a un accès de 25 kilomètres sur le Lac Cocibolca (Lac Nicaragua).  De la côte, on peut observer de magnifiques couchers de soleil et une vue sur l'île Ometepe et ses deux volcans.

 

Plusieurs sites touristiques sont encore peu explorés.  Près de Juigalpa, on retrouve le petit village de pécheur de Puerto Diaz, en face duquel on aperçoit plusieurs îles pittoresques.  Au sud, la fascinante Punta Mayales laisse découvrir une zone d'élevage et des forêts tropicales sèches.  Sur les rives de l'Acoyapa, on peut explorer l'archipel El Nancital avec plus de 20 îlots riches en nature.

 

Chontales est un endroit parfait pour se détendre et faire connaissance avec la vie traditionnelle nicaraguayenne, de visiter des ranchs de bétail avec 400 ans d’histoire, les montagnes de la Serrania de Amerrique et l'archipel El Nancital.

 

La Réserve Silvestre Punta Mayales, à l’embouchure de la rivière Mayas sur le Lac Cocibolca (Lac Nicaragua), a une côte de 7 kilomètres de largeur sur le Lac et on peut y visiter ce lieu de conservation de la forêt naturelle et de la faune aquatique exotique de la région.

 

Le Nancital est une zone de transit pour des milliers d’oiseaux migrateurs provenant de l’Amérique du Nord lorsqu’ils se déplacent vers le sud du continent.  En saison, on peut venir y observer ces oiseaux migrateurs.

 

À l'est et au centre de la région, entre les sommets du Chontaleña et des Amerrisques, on peut visiter plusieurs petites villes et villages intéressants.  À Santo Tomás, on retrouve plusieurs hôtels et restaurants. À proximité, on retrouve San Pedro de Lóvago, avec ses fermes et ses pétroglyphes, ses cascades et ses grottes énigmatiques.

 

Les villes minières de La Libertad et Santo Domingo permettent d’en d’apprendre plus sur l'extraction industrielle et artisanale de l'or du Nicaragua et de découvrir comment l’or est extrait de manière traditionnelle des montagnes et des rivières.

 

La ville de la Libertad est située au pied de la chaîne de montagnes des Amerrisques.  En raison de son climat agréable et de la présence de minerai d'or, la ville a grandi rapidement.  On dit que le nom de la ville est dû à la vie exubérante sans contrainte des premiers prospecteurs d'or au début du 19e siècle. L'extraction de l'or est devenue, après la culture du bétail, la plus grande source de revenus.  Depuis plus de 100 ans, l'or est extrait principalement à la main.  Dernièrement, on retrouve également de l'extraction minière industrielle par des sociétés internationales.  Peu importe la voie d’accès à la Libertad, la route est intéressante et constitue une expérience touristique en soi avec des points de vue magnifiques méritant de s’y arrêter.

 

Santo Domingo est une ville minière située entre la chaîne de montagnes Amerrique et de vastes plaines. Les principales attractions naturelles de la ville sont les promontoires rocheux des montagnes du Cerro Peña Blanca (773 mètres) et du Cerro Banadi (674 mètres).  Une petite exploitation minière traditionnelle prévaut encore dans la municipalité et permet aux amateurs de de voir à l’œuvre des prospecteurs d’or artisanaux en pleine recherche. 

 


NOTRE OFFRE

Pour apprécier à sa juste valeur cette splendide région du Nicaragua, nous recommandons de vous faire accompagner par un guide connaissant très bien la région.  Selon vos intérêts et votre disponibilité, nous pouvons vous aider dans vos choix des endroits à visiter dans la région.  Nous suggérons une excursion sur deux journées avec un coucher pour apprécier l’essentiel de la région.

 

En retenant nos services, vous disposerez d'un guide nicaraguayen PARLANT FRANÇAIS qui vous accompagnera pendant votre séjour et vous permettra de bénéficier de la meilleure expérience touristique possible.  Avec la présence d'un des guides de notre agence comme accompagnateur et interprète, vous pourrez mieux découvrir la région et apprendre la culture et la vie quotidienne des habitants de cette région en dehors des circuits touristiques achalandés.

 

Prix :  50 U$ pour les honoraires du guide pour chaque journée d'accompagnement en excursion.  Ce montant couvre aussi l'accompagnement pour la réservation des moyens de transport pour pouvoir se rendre dans cette région et y revenir, s’y déplacer et des endroits pour les couchers, s'il y a lieu.

 

En sus :  Vous devrez assumer l'ensemble des frais de transport, des frais de repas, des frais de gîtes, des frais d'entrée, s'il y a lieu, pour vous et pour le guide de notre agence.