Quelques-uns des merveilleux endroits à explorer dans la région de León

Basilique Cathédrale de la Asunción dans la ville de León.  Volcan Telica en arrière-plan.
Basilique Cathédrale de la Asunción dans la ville de León. Volcan Telica en arrière-plan.

 

Situé à 90 km de Managua, la région doit son nom à la ville du même nom.  León a été fondée par Francisco Hernandez de Cordobas en 1524, d’abord sur les rives du lac Xolotlán (ou lac de Managua), à proximité du volcan Momotombo, à environ 30 km de l’emplacement actuel.  L’éruption du volcan Momotombo et de violents tremblements de terres ont provoqué la fuite de ses habitants, dont les derniers abandonnèrent l’ancienne ville le 11 janvier 1610.


La région de León offre les destinations captivantes suivantes aux visiteurs :

 

VISITER LA VILLE COLONIALE de León

  

León a été pendant plus de 200 ans la capitale du pays.  La ville a une grande importance historique et culturelle au Nicaragua en raison de ses nombreuses traditions, du grand nombre de personnages célèbres qui y sont nés (poètes, musiciens, écrivains, présidents, etc.) et pour avoir été la capitale de la nation.

 

On y vient pour ses églises impressionnantes (la ville possède 16 églises, dont certaines de style baroque et d’autres néo-classiques), ses marchés bucoliques, ses maisons colorées, ses fresques murales politiques, sa cuisine unique et variée, ses nombreux musées, ses universités et tant d'autres endroits qui font d'elle un véritable livre d'histoire que l'on peut parcourir à pied.  C’est une ville animée, colorée et ce n'est pas un hasard si León possède plusieurs bâtiments déclarés Patrimoine culturel de l'humanité par l'UNESCO. 

 

Par exemple, parmi les bâtiments incontournables à visiter, on distingue la Basilica Catedral de la Asuncion, dont la construction a débuté en 1747 et s’est prolongée pendant 113 ans.  On peut même grimper sur son toit et admirer la ville et la Cordillera de los Maribios. 



VISITER les Ruines de León Viejo 

 

L’emplacement initial de la ville de León, aujourd’hui connu comme les Ruines de León Viejo, a été désigné Patrimoine mondial par l'UNESCO en 2000.  Au moment de sa destruction, environ 200 familles espagnoles y vivaient entourées de 15 000 autochtones. 

 

Les premières excavations des ruines de l'ancienne León Viejo ont débuté dans les années soixante.  C’est un endroit bien entretenu et des guides parlant espagnol présentent le site.  Quelques panneaux explicatifs et un petit musée détaillent un peu l'histoire de la ville. 

 

À proximité, on peut également escalader une petite colline avec un point de vue magnifique sur le lac Xolotlán et le volcan Momotombo et sur d'autres volcans qui entourent l'ancienne ville ou aller nager dans le cratère d’un ancien volcan, maintenant rempli d'eau cristalline.

 




PLAGES ET SOLEILS

 

Pour ceux qui préfèrent la tranquillité ou découvrir la faune et la flore aquatiques, la région offre les plages ensoleillées de Poneloya et de Las Peñitas et la Réserve naturelle de L’île Juan Venado. 

 

Coucher de soleil
Coucher de soleil

 

Réserve naturelle de Juan Venado

 

La réserve naturelle de l’île Juan Venado est située sur une île en face du village de Las Peñitas à seulement 30 min de León.  La réserve s'étend sur 22 km et elle est un sanctuaire naturel reconnu pour son impressionnant écosystème de mangrove et elle abrite de nombreux animaux sauvages, y compris des certaines d’espèces d’oiseaux migrateurs, des caïmans, des iguanes, des crabes et diverses espèces de tortues marines, notamment des tortues olivâtres, qui viennent pondre ici entre les mois septembre et de mars.

 

Sur l’île, on peut pratiquer le kayak, la balade en bateau, le paddle-surf, des randonnés, l’observation des oiseaux et des tortues.  Si on le souhaite, on peut venir en aide à une association de défense de tortues marines et aider les nouveaux nés à rejoindre l'océan tout en admirant le coucher de soleil sur l’océan Pacifique.  Le site est géré par une collectivité rurale financée grâce à l’écotourisme.

 

Plage las Peñitas

 

Récemment sélectionnée comme l’une des meilleures plages de l’Amérique centrale par des utilisateurs de TripAdvisor, ce village de pêcheurs artisanaux offre une plage avec une vue infinie sur l’horizon et une promenade de cinq kilomètres sur du sable noir.  La plage est idéale pour le surf, la pêche, les excursions en bateau et autres activités aquatiques.  Sur cette plage, on retrouve de nombreuses options d’hébergements ainsi que des bars et des restaurants à des prix abordables.

  

Plage Peneloya

 

Il s’agit d’une jolie plage de sable gris.  Déserte sur semaine mais très animée en fin de semaine et pendant les journées de congés, on y vient pour ses grandes vagues déferlantes témoignant de la force et de la vigueur de l’océan Pacifique.  On s’y rend par un chemin traversant des grandes Fincas où se prélassent le bétail. 




LE CIRCUIT DES VOLCANS

 

La région offre l’exploration de plusieurs volcans dont certains sont encore en activités.  Pour ceux qui apprécient les sensations fortes, on peut pratiquer le « sand-boarding » sur les pentes du volcan Cerro Negro.  Le volcan Telica offre aux amateurs de randonnées pédestres une excursion au sommet de ce volcan fumant ou même d’y passer la nuit en camping près de ce volcan et d’y admirer un coucher de soleil sur l’océan Pacifique et son lever au-dessus des montagnes environnantes.  Aux alentours, on peut distinguer les autres volcans du complexe volcanique Pilas- El Hoyo, Rota, Santa Clara, Momotombo, etc. 

 

Volcan Telican et San Cristobal
Volcan Telican et San Cristobal

Volcan Cerro Negro : le plus jeune volcan de l’Amérique centrale

 

Le plus jeune volcan de l’Amérique centrale est né en avril 1850.  Il fait partie des volcans les plus actifs du Nicaragua.  L’ascension est facile (environ 45 min) par un sentier en roches puis en sables volcaniques.  Le volcan a 728 m d'altitude avec deux cratères.

 

Au sommet, on peut découvrir des paysages étonnants d’apparence lunaire et une vue panoramique sur une partie de la chaîne volcanique « Los Maribios ».  C’est le seul volcan actif au monde où l’on peut pratiquer la descente de ses pentes par du Sand-boarding.  Il s'agit de descendre en luge le volcan avec un équipement approprié.  Cette activité exaltante a été faite une première fois en 2004 lorsque l’Australien Daryn Webb a descendu pour la première fois les pentes du volcan.  Depuis, on y vient de loin pour y glisser sur les pentes de ce volcan actif.  Pour les moins aventuriers, il est aussi possible de redescendre le volcan à pied.

 

Sources d’eaux chaudes volcaniques de San Jacinto

 

Les sources San Jacinto sont situées à 25 km de León, dans le village de San Jacinto.  Il s’agit d’émanations sulfurées provenant d’une rivière souterraine réchauffée par le volcan Telica à travers des fissures dans la croute terrestre.  On peut apercevoir des boues bouillonnantes, de la vapeur d’eau chaude et des gaz sulfureux.

 

Volcan Telica : le défi de tout randonneur aventurier

 

Le Telica est situé à 30 km de León.  Il a 1 061 mètres d’altitude et sa dernière grande éruption remonte en mai 2015.  Il est toujours actif.  Il possède une végétation tropicale sèche avec une faune variée comme des cerfs, des lapins, des tatous, des cochons de brousse, des oiseaux exotiques et des reptiles (iguanes, lézards, etc.).

 

L’ascension du volcan peut se faire à pied en quatre heures de marche.  Il est aussi possible de s’approcher du sommet en véhicule 4x4 jusqu’à un sentier aménagé et d’atteindre les cratères du volcan en seulement une heure de marche.

 

Au sommet, on peut vivre une expérience inoubliable et admirer la lave en fusion (surtout lorsque la nuit tombe) et la vue imprenable sur la chaine volcanique Los Maribios.

 

L’ascension du volcan peut se faire dans le cadre d’une randonnée d’une journée ou pour une soirée (pour admirer le coucher de soleil depuis le sommet du volcan).  Il est aussi possible de bonifier l’expérience en passant la nuit au sommet du volcan en campant sous la tente et de contempler le coucher du soleil sur l’océan Pacifique, d’observer au loin les lumières de León dans la nuit, de bivouaquer et de se réveiller le matin avec le lever de soleil.

 



Vue à partir du volcan El Hoyo
Vue à partir du volcan El Hoyo

 

NOTRE OFFRE

  

En retenant nos services, vous disposerez d'un guide nicaraguayen parlant FRANÇAIS afin de vous permettre de bénéficier de la meilleure expérience touristique possible pour vous et votre groupe.

 

Selon vos intérêts, nous pouvons vous recommander la ou les excursions à faire dans la région, préparer votre itinéraire selon vos intérêts, effectuer vos réservations pour vos transports et vos couchers et vous accompagner pendant votre visite.  Pour maximiser votre expérience de la région, nous vous suggérons d’y séjourner au moins trois jours et deux couchers.  Si vous souhaitez passer une nuit de camping sur le volcan Telica, nous vous recommandons une journée additionnelle.

 

Prix : 50 U$ pour les honoraires du guide pour chaque journée en excursion pour vous ou votre groupe.  Ce montant couvre également notre accompagnement pour la réservation des moyens de transport pour pouvoir se rendre dans cette région et y revenir, s’y déplacer et des endroits pour les couchers.

 

Si vous souhaitez plutôt retenir nos excursions à la carte, le montant de nos honoraires est de 50 U$ pour la découverte de la ville de León, pour l'ancienne ville León Viejo ou pour l’excursion au volcan Cerro Negro; de 55 U$ pour l’excursion au volcan Telica (de 65 U$ pour la randonnée de deux jours avec le camping) ; de 45 U$ pour l’excursion à la Réserve naturelle de Juan Venado et de 40 U$ pour la visite des sources chaudes volcaniques de San Jaciento. 

 

En sus : Vous devrez assumer l'ensemble des frais de transport, des frais pour les bateaux et son conducteur, des frais pour le matériel pour la descente en luge au Cerro Negro ou pour le camping sur le Telica, des frais de repas, des frais de gîtes, des frais d'entrée ou autres frais, s'il y a lieu, pour vous et pour le guide de notre agence.