Région de Managua

 

La plupart des touristes visitant le Nicaragua ne font qu’un passage obligé dans la ville de Managua, capitale du pays, ceux-ci préférant se diriger rapidement vers les plages, les forêts tropicales ou les villes coloniales du pays. 

À notre avis, la région de Managua vaut aussi la peine de s’y attarder.  Managua est une ville pleine de contraste et de démesure et elle a été un témoin des révolutions les plus importantes de l’Amérique Latine.  En explorant Managua avec un guide, on peut en découvrir ses trésors cachés, sa riche histoire, ses bons restaurants et mieux comprendre la complexité du Nicaragua et les réalités que vivent les Nicaraguayens.

Managua est située à l'ouest du Nicaragua, sur la côte sud-ouest du Lago Xolotlan (appelé aussi lac de Managua).  C'est la plus grande ville du pays en termes de population (environ 2,2 millions d’habitants) et par son étendue géographique (270 km²).  La ville a été reconstruite deux fois après avoir été frappée par les importants tremblements de terre de 1931 et de 1972.

 

Voici quelques-uns des points d’intérêts de la région de Managua

L’ancienne Cathédrale de Managua

L’ancienne Cathédrale de Managua a été le théâtre des grands évènements historiques du Nicaragua.  La cathédrale métropolitaine Santiago de Managua était un édifice de style néoclassique qui avait survécu au tremblement de terre du 31 mars 1931 alors que sa structure métallique était encore en construction.  Mais pas à celui du 23 décembre 1972, qui l’a détruite en même temps que la capitale.  Seuls les murs et la façade demeurent encore debout.  Malgré sa destruction, cette ancienne cathédrale fascine encore par sa beauté architectonique.

 

 


La Cathédrale métropolitaine de Managua

La nouvelle cathédrale métropolitaine de Managua est caractérisée par son toit avec 63 coupoles et par son clocher.  Elle est située dans le nouveau centre-ville moderne de la ville.  Elle a été construite selon les plans de l'architecte mexicain Ricardo Legorreta qui s'est inspiré de la basilique du Saint-Sépulcre de Jérusalem.


Palais national ou Palais de la culture

Le Palais de la Culture est un bâtiment néoclassique situé à proximité de la Place de la République ou de la Révolution.  C'est une destination incontournable avec ses salles d’expositions consacrées aux différentes phases de l’histoire et de la culture nationale du Nicaragua permettant de parcourir le pays en quelques minutes.

 


Las Huellas d’Acahualinca

Les traces d’Acahualinca sont d’anciennes empreintes humaines et d’animaux gravés dans la boue il y a des milliers d’années sur le bord du lac de Managua (lago Xolotlán).  Elles datent d’environ 6 000 ans, ce qui en fait les traces humaines les plus anciennes du continent américain.

 

Le site historique dispose de deux excavations.  En plus d’observer ces empreintes, nous pouvons également voir une exposition de céramiques précolombiennes trouvées à proximité et provenant d’autres lieux du Nicaragua.

 


La réserve naturelle de la péninsule de Chiltepe

La réserve naturelle de Chiltepe et le volcan Apoyeque sont situés à une quinzaine de kilomètres de Managua dans une péninsule s’avançant dans le lac de Managua (lago Xolotlán).  Pour les amateurs de randonnée, il est possible d'escalader les pentes de ce volcan éteint depuis 6 400 ans (518 mètres) pour aller y admirer le cratère et sa lagune avec des eaux sulfureuses vertes.

 

Une deuxième lagune à proximité, la Laguna Xiloa est un endroit de détente permettant la baignade et la pratique de sports nautiques.  C’est un endroit très populaire, surtout la fin de semaine, alors que ce plan d’eau est envahi par la population locale de Managua.

 


Puerto Salvador Allende

Il s’agit d’une construction récente qui a été inaugurée en 2008.  Elle est située sur le Malecón de Managua, sur le bord du lac de Managua (lago Xolotlán).  Il porte le nom de l'ancien président chilien Salvador Allende.

Sur le boulevard au bord du lac, on retrouve un quai pour les bateaux, plusieurs restaurants, des bars ou d'autres attraits.  Son effervescence est maximal pendant les soirées des fins de semaine lorsque les résidents de Managua s’y rassemblent pour se rencontrer et se distraire.


Plages de Pochomil, de Masachapa et de Montelimar

Situé à 60 kilomètres de Managua, ces plages de sables volcaniques sont parmi les plus fréquentées du Nicaragua.  Elles sont facilement accessibles depuis Managua.

 

À trois kilomètres de Masachapa, à Montelimar, on retrouve une célèbre station balnéaire de calibre international.


Réserve naturelle Chocoyero El Brujo

La réserve naturelle El Chocoyero el Brujo est située dans la ville de Ticuantepe (environ 25 km de Managua).  Elle est l’une des 78 aires protégées au Nicaragua et elle a été désignée comme réserve naturelle en 1993.  Bien que toute petite (1,8 km2), cette réserve compense sa faible superficie par la grande diversité de sa flore et de sa faune, conséquence de l’abondance des eaux cristallines dans la réserve.  Sur la réserve, on retrouve la présence de la plus grande colonie de Conures verts (Aratinga Strenua) et de bruyantes perruches qui nichent dans les falaises escarpées des cacades de la réserve.

 


Notre offre

Selon vos intérêts et votre disponibilité, nous pouvons vous aider dans vos choix d'excursions à faire dans la région.

 

En retenant nos services, vous disposerez d'un guide nicaraguayen parlant français qui vous accompagnera pendant votre séjour et vous permettra de bénéficier de la  meilleure expérience touristique possible. 

 

Prix : 50 U$ pour les honoraires du guide pour chaque journée d'accompagnement en excursion.  Ce montant couvre aussi l'accompagnement pour la réservation des moyens de transport et des endroits pour les couchers, s'il y a lieu.  

 

En sus :  Vous devrez assumer l'ensemble des frais de transport, des frais de repas, des frais de gîtes, des frais d'entrée, s'il y a lieu, pour vous et pour le guide de notre agence.