Généralités sur le Nicaragua.

Le pays

Le Nicaragua est le plus grand pays de l'Amérique centrale avec une superficie de 130 000 km carrés.

 

Il est borné au nord par le golfe de Fonseca (et le Salvador sur l'autre rive du golfe) et le Honduras et par le Costa Rica sur sa frontière sud.  Il est aussi entouré à l'ouest par l'océan Pacifique et à l'est par la mer des Caraïbes.  Sa population est multiethnique et compte environ six millions d'habitants d'ascendance autochtone, européenne et africaine (principalement sur la côte des Caraïbes).  La capitale du pays est Managua et sa région métropolitaine compte environ 2,2 millions d'habitants.

Formalités d'entrée

Un passeport valide pour au-moins six mois est requis pour se rendre au Nicaragua.  Les visas de touristes ne sont pas nécessaires pour les voyageurs des principaux pays occidentaux si le séjour n'excède pas 90 jours.  Une taxe d'entrée de 10 U$ est exigible aux touristes à l'arrivée.  Parfois, elle est incluse dans le coût du billet d'avion.  

 

Puisqu'un pays peut changer ses règles d'entrée sans préavis, vous devriez vérifier les exigences lors de la préparation de votre voyage.


Langues

La langue officielle du Nicaragua est l'Espagnol.  Certains populations d'indigènes en région s'expriment aussi par des dialectes.  Puisque la côte des caraïbes est aussi peuplé par les descendants d'anciens esclaves de colonies britanniques, l'Anglais est aussi parlé dans cette région du pays.

 

À noter que le pays compte peu de locuteurs anglais et encore moins en français.


Monnaie et Banques

La monnaie locale du Nicaragua est le Cordoba ($C), appelé parfois le peso.  Le Dollar américain (U$) est accepté presque partout, surtout dans les commerces faisant affaire avec les touristes.

 

Il n'est pas recommandé d'utiliser des Euros ou des Dollars canadiens pour vos transactions puisque peu d'endroits les accepteront.

 

La plupart des villes (sauf les plus petites) disposent de banques, certaines avec des guichets automatiques extérieurs, proposant généralement des retraits en dollars américains et en cordobas.

 

Un nombre croissant de commerçants accepte les cartes Visas ou MasterCard.  Mais il est recommandé de toujours disposer d'un peu d'agent liquide pour vos transactions de proximité.

 


Santé

Comme pour tout voyage dans un pays tropical, il convient de consulter au besoin son médecin ou de visiter une clinique santé-voyage avant un voyage au Nicaragua.

 

Il convient également d'être prudent en ne consommant que de l'eau en bouteille ou filtrée et des aliments bouillis, cuits ou pelés.

 

Vous devez aussi vous procurer dans votre pays d'origine une assurance voyage maladie et hospitalisation complète comprenant un service d'assistance afin d'être bien protégé en cas de problèmes de santé.

 


Sécurité

En 2018, un organisme indépendant de chercheurs Australiens a publié un classement représentant le degré de dangerosité de la plupart des pays du monde à partir des données provenant de l'ONU.

Global Peace Index

 

Sur ce classement, le Nicaragua est arrivé en 68e place sur 163 pays évalués.  À titre de comparaison avec des pays voisins, le Salvador a été classé en 116e position, le Honduras  en 118e et  le Guatemala en  111e position.  Le même classement positionnait le Mexique en 140e position, les États-Unis en 121e, la France en 61e et la Grande-Bretagne en 57e position.  La sécurité du Nicaragua peut se comparer à celle de la France et de la Grande-Bretagne!

 

Bien que le Nicaragua soit un pays pauvre, il peut être relativement sûr pour voyager en autant que l'on fasse preuve de prudence.

 

Par exemple, il convient de ne pas exposer ses richesses, de loger dans des hôtels sécurisés, de rester sur ses gardes, de se déplacer de jour, si possible en groupe, et dans des secteurs touristiques et d'éviter de faire de l'auto-stop.  Il est également prudent de ranger ses effets personnels en lieu sûr, y compris son passeport (en conservant sur soi qu'une copie) et de ne pas transporter sur soi de grosses sommes d'argent.

 

Le Nicaragua utilise le même voltage électrique que l'Amérique du Nord (110 volts).  Les voyageurs européens doivent donc utiliser un adapteur s'ils veulent brancher leurs appareils électriques.  

 


Climat

Le Nicaragua est un pays avec un climat tropical chaud. 

Il y a deux saisons principales.  Une saison sèche de novembre à avril et une saison des pluies de mai à octobre. 

Le bord des côtes de l'océan Pacifique (Zona del Pacifico) est caractérisé par des températures élevées et des précipitations moins abondantes (sauf exception).  Au centre du pays (Cordillera Isabelia), à mesure que l'on s'élève en altitude, la température se rafraichit.  Sur la côte de l'Atlantique (Costa de Mosquitos), les températures sont plus élevées avec de fortes précipitations. 

En général, les maximums oscillent de 27°C  à 32°C pendant la saison des pluies et de 30°C à 35°C pendant la saison sèche.  Évidement, l'altitude influence à la baisse les maximums. 

On peut voyager toute l'année au Nicaragua, chacune des saisons ayant ses attraits.  Pendant la saison sèche, le soleil et la chaleur sont présents tandis que la végétation est plus luxuriante le reste de l'année.

 

Acheter un billet d'avion pour partir au Nicaragua

 

Depuis la France, plusieurs compagnies aériennes proposent des départs pour Managua, capitale du Nicaragua, pour des billets à partir de 800 euros, parfois moins chers.  Cependant, en été, le prix des billets d’avion vers le Nicaragua augmentent. Pour profiter des tarifs plus avantageux, nous vous suggérons de faire des recherches sur internet et de réserver votre vol à l’avance.

 

Les vols direct de Paris pour aller au Nicaragua sont rares et chers. Prévoyez qu'il y aura au-moins une escale durant votre trajet.

 

La plupart des vols Paris-Managua avec des tarifs économiques transitent par Miami aux États-Unis ou par la ville de Panama. Selon le temps d’escale, un vol de Paris pour aller au Nicaragua pourra durer environ de 12 à 16 heures (avec l'escale).

 

Depuis le Canada, pendant la saison hivernale, ils existent généralement des vols directs hebdomadaires en provenance de Montréal et de Toronto.  Tout au long de l’année, plusieurs transporteurs aériens proposent des vols quotidiens peu coûteux vers Managua avec une courte escale.